As Courtage : spécialiste en assurance de crédit

Concrétisez votre projet immobilier avec le courtier Ascourtage.fr

Les astuces pour faire baisser le coût de son emprunt immobilier

Lorsque vous faites un emprunt immobilier, il vous faut non seulement rembourser le capital assorti des intérêts, mais aussi effectuer le paiement de différents frais annexes. Voici les conseils et les astuces du cabinet online AsCourtage pour alléger le coût de votre financement immobilier.

emprunt immobilier

Ascourtage.fr : Mon Emprunt Immobilier

Le coût d’un prêt immobilier se répartit en 3 : le remboursement du capital emprunté, le paiement des intérêts selon le taux d’emprunt accordé et les frais annexes : assurance emprunteur, frais de dossier, pénalités de remboursement anticipé et garanties prises par l’organisme de crédit (hypothèque, caution ou privilège de prêteur de deniers).

Réduire les frais annexes

Il faut savoir que les frais annexes peuvent lourdement augmenter le coût de votre emprunt immobilier. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il convient d’en prendre connaissance ainsi que de les évaluer pour calculer avec précision leur coût et découvrir le coût global de votre crédit.

Faire baisser le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt constitue le poste de dépense le plus important. Afin de le fixer, les banques tiennent compte des taux de l’OAT à 10 ans (pour les crédits à taux fixes) et de l’Euribor (pour les prets à taux révisables). Elle ajoute ensuite les frais de conception du crédit ainsi que sa marge.

Profil à risques pour emprunter

Plus un emprunteur présente un profil étant considéré comme à risques par la banque prêteuse, plus le taux d’intérêt est élevé et donc plus votre emprunt immobilier sera coûteux. Il est recommandé d’avoir un maximum d’apport personnel car cela vous permet d’emprunter moins et ainsi de réduire les risques et donc de faire baisser le taux d’intérêt. Le dossier doit être solide et les recours aux aides telles que le prêt à taux zéro ne doivent pas être négligés. Enfin, rassurez votre banque et n’hésitez pas à mettre en concurrence d’autres banques afin d’effectuer un comparatif des taux et d’opter pour la meilleur proposition.

Choisir son assurance de prêt

Pour octroyer un crédit immobilier à un emprunteur, les banques exigent généralement que celui-ci souscrive une assurance décès-invalidité. Le coût de cette assurance vient s’ajouter à celui du prêt. Les tarifs peuvent fortement varier selon les assureurs et les contrats proposés. Le calcul du coût peut soit s’effectuer sur le capital emprunté (la cotisation est fixe), soit sur le capital restant dû (la cotisation est dégressive).

Pour diminuer le coût de l’assurance emprunteur, vous devez faire jouer la concurrence entre les assureurs et choisir le contrat le moins cher dont les garanties sont au moins équivalentes à celles du contrat d’assurance de groupe qui vous a été proposé par la banque. Possible grâce à la loi Lagarde, une délégation d’assurance peut vous permettre d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le coût de votre emprunt immobilier.

Dans un contrat d’assurance de prêt, la garantie de perte d’emploi n’étant pas obligatoire, en ne la souscrivant pas, vous allégez le coût global de votre prêt. Vous n’êtes cependant pas protégé en cas de chômage.

Négocier les pénalités de remboursement anticipé

La plupart des contrats de crédit comportent une clause de pénalités pour remboursement anticipé : si vous remboursez votre crédit par anticipation, vous devrez payer à la banque 3 % du capital restant dû. Il est possible de négocier ces pénalités de remboursement anticipé et de réduire encore une fois le coût de votre prêt immobilier.

Vérifiez les frais de dossier

Les frais de dossier peuvent être forfaitaires (montant déterminé) ou être de 1 % du capital restant dû (plafonné à 500 €). Il est important de bien vérifier dans le contrat de crédit si les frais de dossier sont hors taxes ou TTC. Vous pouvez également tenter de les négocier. Leur montant n’étant pas très élevé, il est tout de même préférable de vous concentrer dans la négociation des postes de dépenses principaux.

Hypothèque, caution… : choisir la garantie la moins chère

Les principales garanties que peuvent prendre les banques pour se protéger sont l’hypothèque, la caution ou le privilège de prêteur de deniers. Ces garanties ont un coût et ne peuvent faire l’objet d’une négociation. Renseignez-vous pour faire le choix de la garantie la plus économique et réduire ainsi le coût total de votre emprunt immobilier.

Contactez ASCOURTAGE ! Votre courtier assurance pret ...

Trouvez votre conseiller assurance credit immobilier rapidement avec AsCourtage.fr