As Courtage : spécialiste en assurance de crédit

Concrétisez votre projet immobilier avec le courtier Ascourtage.fr

Une taxe à la fin de votre crédit immobilier en raison de votre absence de loyer !

Le gouvernement français envisagerait de mettre en place une taxe sur les « revenus fictifs » en fin de remboursement d’un crédit immobilier justifiée par le fait que les propriétaires n’aient pas à payer de loyer pour habiter leur logement.

La taxe sur les revenus fictifs

Si cette mesure est mise en œuvre, lorsque vous avez enfin terminé de rembourser votre « long » crédit immobilier, financement vous permettant d’acquérir votre propriété principale, vous allez devoir vous acquitter d’une taxe, car en comparaison aux locataires vous générez un « revenu fictif » puisque vous ne payez pas de loyer. Et si votre revenu est fictif, la taxe, elle, sera bien réelle !

Non, vous ne rêvez pas, il s’agit de l’une des 100 idées (proposition n°83) du « Think Tank » proposée au Président de la République, à l’occasion des 100 jours de son quinquennat, par des sympathisants PS, Front de gauche et Europe Écologie les Verts.

Cette taxe sur les revenus fictifs concernerait les biens immobiliers dont le crédit est remboursé et qui ne sont pas loués par leur propriétaire. Une telle mesure pourrait fortement freiner l’engouement des français à investir dans la pierre, alors pourquoi ?

Une taxe sur les « revenus fictifs » constituée par l’absence de loyer des propriétaires qui ont terminé leur remboursement de crédit immobilier pourrait tout simplement rapporter plus de 5,5 milliards d’euros par an aux Caisses de l’État !

Extrait de la proposition n°83 du « Think Tank »

« Inclure dans l’assiette de l’impôt sur le revenu les « revenus fictifs » que le propriétaire tire de sa résidence principale

De même que placer de l’argent sur un livret d’épargne génère un revenu (taux d’intérêt versé par la banque), acheter son logement principal rapporte un revenu fictif (le loyer qu’on n’a pas à payer). Et de même que les intérêts des placements, ces loyers fictifs devraient être imposés sur le revenu, après déductions des intérêts d’emprunt. »

Et vous, que pensez-vous de cette proposition ?

Contactez ASCOURTAGE ! Votre courtier assurance pret ...

Trouvez votre conseiller assurance credit immobilier rapidement avec AsCourtage.fr